Dunany

Dunany

DunanyCe site Web est publié par L'Association des résidents de Dunany (ARD), fondée en 1963, à l'intention de tous ceux qui apprécient le calme et la tranquillité de Dunany et qui partagent l'objectif de L'ARD de préserver l'environnement, ses valeurs et la qualité de vie qui caractérisent Dunany.

Dunany est "un petit coin de paradis" situé à une heure de route au nord-ouest de Montréal, à 10 km au nord de Lachute, Québec.

L'ARD est un organisme sans but lucratif dirigé par un conseil d'administration composé de personnes bénévoles qui habitent à proximité du Country Club de Dunany et autour des lacs Clair, Boyd, Black et Curran.

On célèbre la belle famille Pilon, gagnante du tournoi Priez et Jouez 2015.

22 May 2016

C’est la belle famille Pilon – Jennifer, Marc, Maurice et Jane – que vous voyez sur cette photo prise dimanche le 22 mai à l’église St-Paul. On lui a rendu hommage car c’est elle qui a remporté le tournoi de golf Priez et Jouez 2015.

Le service qui précède toujours le tournoi a été célébré cette année par le prédicateur laïque Hugh Mitchell qui a félicité les résidents de Dunany pour leur fort esprit communautaire et le soutien qu’ils apportent à leurs trois institutions: le Country Club de Dunany, l’Association des résidents de Dunany et l’Église St-Paul.

C’est Michel Caron, un des grands artisans de la reconstruction de l’église St-Paul, qui agissait cette année à titre de président d’honneur de l’évènement.

Pray&Play 2016 Famille Pilon

Et, encore cette année, Suzanne Albert, propriétaire du IGA de Lachute a commandité le lunch de hamburgers et hot dogs servi aux participants. La liste des commanditaires compte aussi Gym Max, Pilon & St-Jacques, Marks & Sons, Les Arbres de Noël Hadley, Canton de Gore, Canton de Wentworth, Pierrette Gloven, Le Baron Gourmet, Cathy’s Kitchen, Big Pine Fish & Game Club et Howard Cleary.

Et j’allais oublier! L’équipe gagnent cette année était composées de:  Ross Leslie, Cathy Leslie, Caroline Roy and Judy Hammond. Félicitations à tous et à toutes.

Et coup de chapeau à Robert Percy sans qui cet évènement n’aurait pas lieu.

Une nouvelle carte du bassin versant de Dunany et ses milieux humides. Regardez!

12 May 2016

Cette carte de nos milieux humides n’est qu’une petite section de la carte des Laurentides qui a été réalisée par Canards Illimités avec la collaboration d’Abrinord, l’organisme chargé de la gestion du basin versant de la rivière du Nord. Canards Illimités est un organisme sans but lucratif nord américain voué à la conservation des milieux humides et des habitats qui s’y rattachent.

Les milieux humides sont des étendues de terres saturées d’eau ou inondées durant une période suffisamment longue pour que le sol et  la végétation soient influencés et et que la vie aquatique soit favorisée. Ce sont des milieux naturellement très productifs qui constituent la zone de transition entre l’écosystème terrestre et l’écosystème aquatique. Comme le montre la légende, il y en a de différents types. Pour en savoir plus, notamment sur les tourbières, cliquez ici.

Ces milieux abritent une faune variée et représentent un refuge essentiel pour un bon nombre d’espèces vertébrées et invertébrées.

Bassin versant de Dunany et ses mielieux humides

Les milieux humides ont été répertoriés par photo interprétation en utilisant les images en trois dimensions les plus récentes. La carte est d’une remarquable précision: les milieux humides sur et autour de ma propriété sont bien identifiés. Pour en savoir plus sur la démarche, lisez le communiqué d’Abrinord.

Je partage cette information avec vous car la santé de nos lacs est indissociable de la préservation des milieux humides. En plus de filtrer l’eau, ils régulent les cours d’eaux et abritent de nombreuses espèces menacées ou vulnérables essentiels à l’équilibre écologique de notre environnement.

Il est donc essentiel de les protéger.

Pour consulter l’intégralité de la carte, cliquez ici.

 

 

Le lac Clair est maintenant libre de glace. Les gagnantes sont…

26 April 2016

Début avril, je vous ai demandé de me dire quand vous croyiez que le lac Clair serait libre de glace?

Vous avez réagi en grand nombre (31). Vos réponses couvraient la période du 15 avril au 5 mai.

Aujourd’hui,  26 avril, le lac Clair est finalement libre de glace.

Deux résidentes ont visé juste: Wendy Crooks et Dianne Vanstone.

Note: Dans une version précédente, j’ai omis le nom de Dianne Vanstone. Mon erreur. Mes excuses.

Lac Clair fin PM 24 avril 2016

J’ai pris cette photo du lac dimanche après midi le 24 avril. Quelques heures plus tard, ce frasil avait disparu mais, le lendemain matin, une longue bande de glace sur la rive sud-est du lac collait obstinément à la rive et la baie de l’est était encore couverte de frasil.

Le tout a maintenant disparu si bien qu’aujourd’hui, mardi 26 avril, le lac est finalement devenu libre de glace.

Reste une question: Wendy a-t-elle eu de l’aide d’en haut?

 

 

Chronique d’un dur hiver sur le chemin Dunany.

12 April 2016

Ceux d’entre vous qui vivent à l’année à Dunany ou qui y viennent les weekends connaissent les conditions déplorables de notre route, surtout au mois de mars.

Mais pour les autres, ceux qui restent en ville ou qui se font griller au soleil quelque part dans le sud, voici la situation. Une route déneigée tardivement, des surfaces glacées à peine ensablées et, pire, des blocs et des ornières de glace un peu partout sur la route. C’est vrai que la météo a été particulièrement maussade. Surtout en mars. Pluie, neige, gel et dégel…

Et le chemin Dunany est en piteux état comme en témoigne cette photo.

 

Dunany Road 2016

Lorsqu’on en a eu plein nos casques, j’ai demandé l’aide du bureau de notre député à l’Assemblée Nationale. On m’a dit que ça prenait des plaintes pour obtenir des résultats. Ma sollicitation a porté fruit. Le MTQ a enregistré près de 60 plaintes dans les heures qui ont suivi. La pauvre fille qui les a reçues s’est demandé ce qui avait bien pu déclencher pareil tsunami!

Je suis ensuite parti à la recherche du responsable au ministère des Transports.

Voici ce que j’ai appris. Le contrat avec un déneigeur de Brownsburg-Chatham est d’une durée de trois ans et prend fin l’an prochain. Le MTQ est insatisfait de la performance de cet entrepreneur et va le lui faire savoir de façon non équivoque. Mais pas assez insatisfait pour mettre fin au contrat. Il dispose de peu de données probantes car les charrues ne sont pas équipées de GPS.

Faut aussi savoir que le contrat qui lie cette entreprise au MTQ couvre aussi la 327, la 329 et une partie de l’autoroute 50. J’en ai demandé une copie mais sans succès. J’ai donc formulé une demande officielle en vertu de la Loi d’accès à l’information et j’attends une réponse.

Le ministère me dit aussi qu’il peine à trouver des entrepreneurs pour des routes comme la nôtre,  autrefois connue sous le nom de  Route Rurale  6 . Parfois, personne ne présente des soumissions ou alors le MTQ n’en obtient qu’une seule.

Le MTQ a aussi reçu plusieurs plaintes à propos de la 329 entre Lachute et Morin Heights.

Bref, il nous faudra vivre avec cet entrepreneur encore une année. Espérons que l’intervention du MTQ auprès de l’entrepreneur portera fruit et que l’hiver prochain sera moins capricieux.

J’ai aussi tenté de savoir quand le ministère comptait refaire la chaussée de notre route. On m’a dit – et je cite le porte-parole – C’est dans la planification! Mais quand?

On en saura plus d’ici peu lorsque sera divulguée la liste des projets pour 2016.

 

PS. Croiriez-vous que la charrue du contracteur s’est retrouvée dans le fossé au moins une fois.

 

 

Nos lacs: ce fut une très bonne année…

11 March 2016

Lorsque j’ai parcouru les fiches RSVL de nos lacs pour 2015, la célèbre chanson “It was a Very Good Year” rendue célèbre par Frank Sinatra m’est immédiatement venue à l’esprit. Si cela vous tente, écoutez-en quelques mesures!

La météo, l’été dernier, a été correcte. Nos résultats en sont un témoignage éloquent. La clarté s’est avérée bien supérieure à l’été 2014. La teneur en phosphore qu’on mesure en microgrammes par litre est bien inférieure à celle de l’année précédente: Black (3,5), Boyd (3,9), Clair (2,9), Curran (3,1). C’est ainsi que nos quatre lacs sont toujours dans la catégorie oligotrophe*.

Reflexions on Curran , Lois Gamble

Reflexions on Curran , Lois Gamble

Prenez quelques minutes pour consulter les fiches des nos lacs, au moins celle du lac ou vous habitez. Il y en a deux pour chaque lac. La première – la sa-su – vous donne les résultats pour l’année 2015. La seconde – la pcp – est la plus intéressante car elle vous présente l’évolution de nos données depuis 2006. Elle est un peu en dents de scie mais la tendance est globalement vers une amélioration continue.

Et ce qui compte vraiment c’est la tendance sur une décennie.

Toutefois, il faut rester prudents car nous ne prenons que trois échantillons d’eau par année dans chaque lac, toujours à un mètre de profondeur en suivant rigoureusement le protocole. Ces donnée ont donc des limites même si leur grande quantité réduit l’incertitude.

Bref, vous méritez tous et toutes des félicitions pour vos  bonnes pratiques. Continuez à faire l’entretien et le nettoyage régulier de vos installations septiques. Renforcez sans cesse vos bandes riveraines et limitez l’érosion sur votre propriété par un bon drainage. Oubliez les  engrais et les pesticides.

Sur Twitter, notre mot clé – ou hashtag** serait  #vigilance@dunany

Un mot enfin pour remercier nos vaillants collaborateurs sur chaque lac: John Parsons (Black), Rick Havill (Boyd), François Côté (Clair) et Sheryl Jackson-Caron (Curran). Cette année, Jim et Lois Finch prendront la relève de John au lac Black.

 

* Oligotrophe désigne un plan d’eau clair, profond et pauvre en éléments nutritifs. On y trouve peu de matières organiques et une forte teneur en oxygène dissous.

**Un mot clé ou hashtag appelé mot-clic ou mot dièse en français permet de transformer en lien cliquable un sujet de discussion. En d’autres mots, le hashtag permet de catégoriser des sujets en un seul clic.

 

Où était Dunany il y a 13 000 ans?

15 February 2016

Sous l’eau, les amis. Sous l’eau!

Le processus de déglaciation qui en était à ses débuts  a donné naissance à ce qu’on appelé la mer de Champlain. Cette mer salée, un bras de l’océan Atlantique, a été créée par le recul des glaces il y a environ 13 100 ans. Elle a disparu lors de la remontée du bouclier canadien. Cette mer hébergeait des coquillages et une faune d’eaux froides, dont des phoques, des morses et des bélugas dont on a trouvé les restes fossilisés dans les Basses Laurentides.

Mer de Champlain. 6_Extension_Champlain

Ainsi, en 2001, on a découvert, à Saint-Félix-de-Valois, un squelette de béluga fossile de 10 700 ans. Le plus complet des 21 spécimens trouvés à ce jour dans les dépôts de la mer de Champlain. Cet animal était identique morphologiquement aux bélugas actuels. À cette époque, St-Félix-de-Valois était sous la mer et la végétation sur ses rives ressemblait à celle de la toundra du Nord du Québec.

Le lac Lampsilis (ancêtre du lac St-Pierre), nom donné à l’étendue d’eau qui restait après le rétrécissement la mer de Champlain il y a 10 600 ans environ, a vu sa superficie progressivement diminuer à son tour en raison de la remontée des terres libérées de la masse de glace. Les rives actuelles du fleuve Saint-Laurent se sont donc mises en place il y a un peu moins de 8 000 ans.

La fonte de toute cette glace, qui a atteint deux kilomètres d’épaisseur à son apogée, a permis à l’Atlantique de pénétrer dans les basses terres du St-Laurent.  Soulagée d’un poids énorme, la croûte terrestre s’est relevée et c’est ainsi que son nées les Laurentides et leurs milliers de lacs. Si vous voulez voir l’évolution de ce phénomène dans le temps, jetez un coup d’œil sur cette animation.

 

 

Cette grande glaciation a duré environ 70 000 ans et a atteint son apogée il y a environ 20 000 ans.

Comme on voit, notre histoire est très récente surtout lorsqu’on se rappelle que des être humains habitaient l’Europe il y a plus d’un demi millions d’années.

 

Sources d’information: Biodôme de Montréal, Wikipedia

Voyez ces hardis skieurs de Dunany!

8 January 2016

Cette belle photo est l’œuvre de Robert Percy qui l’a prise vendredi le 8 janvier à la station de ski de Morin Heights.

Il n’y a guère plus de deux semaines – le jour de Noël – on jouait encore au golf à Dunany. La saison de ski débute enfin. C’est une journée  de plaisir, de bons exercices et d’amitiés renouvelées.

On espère remettre çà tous les vendredis matins où la météo le permet.

20160108_105353.jpg

Cliquez sur la photo pour la voir en mode plein écran.

Si vous êtes dans les environs, joignez-vous à ces joyeux et hardis résidents de Dunany.

Est-ce la dernière partie de la saison? Non, ce fut le 25 décembre.

14 December 2015

Mais non, elle fut jouée le jour de Noël.

Ici, on est samedi le 12 décembre. Le temps est doux. L’herbe encore verte. Pourquoi pas une dernière partie de golf?

Pour John Parsons, la temptation était irrésistible. Comme son genou l’a empêché de jouer cet été, le voici sur le terrain pour une première et dernière partie de golf en 2015. Regardez!

Le film a été tourné par sa douce moitié Jennifer Gruner.

 

 

 

Georges-Hébert Germain, journaliste, écrivain, chroniqueur, amoureux de Dunany, décédé à 71 ans

15 November 2015

Dunany vient de perdre un de ses plus célèbres résidents.

Geogre-Hébert Germain a acquis la belle maison Wilson au lac Clair il y a une trentaine d’années. Ceux d’entre nous qui demeurons dans la section est du lac Clair l’ont bien connu. Je suis l’un d’entre eux car sa résidence est située juste en face de la mienne.

Georges-Hébert Germain

Georges-Hébert Germain

Je me souviens d’un beau jour d’été, peu de temps après notre arrivée à Dunany. Je m’y suis rendu à la nage avec France pour les saluer. Georges-Hébert et sa conjointe Francine Chaloult nous ont invités pour une visite de cette belle maison que Georges-Hébert aimait tant.

Georges-Hébert était souvent présent aux réunions annuelles de l’ARD. Il s’est aussi lourdement impliqué dans les campagnes de financement de la Fondation de l ‘hôpital d’Argenteuil.

L’an dernier, il a reçu l’Ordre national du Québec. Sur la photo de groupe, nous ne l’avons pas reconnu tellement le cancer l’avait transformé.  La grand majorité des québécois francophones le connaissent comme journaliste, auteur, scénariste et personnalité de notre télévision. Pour en savoir plus sur sa belle carrière, suivez ce lien.

Georges-Hébert, vous allez nous manquer. Toute la communauté de Dunany pleure votre départ.

À sa conjointe Francine, sa fille Rafaële et à toute sa famille, l’ARD offre ses plus sincères condoléances.

 

Geraldine Carpenter Palmer (1919-2015): une grande dame!

30 October 2015

Dunany vient de perdre une grande dame!

Geraldine Carpenter Palmer – Gerry pour les intimes – nous a quitté paisiblement à Ottawa, la semaine dernière, à l’âge de 96 ans.

À 18 ans, elle a quitté son Angleterre natale pour Montréal où elle a choisi de devenir photographe. Elle y a d’ailleurs ouvert un Studio (en bas à gauche) et s’est faite photographe de presse. Elle fut d’ailleurs la première femme à être officiellement accréditée lors des deux conférences de Québec en 1943 et en 1944 où les alliées se sont concertés pour reconquérir l’Europe.

C’est aussi elle qui a signé la photo où l’on voit MacKenzie King, Roosevelt et Churchill (en bas à droite). La photo de Katherine Hepburn venue faire la promotion des Bons de la Victoire est aussi la sienne. La photo du lac Clair couvert de glace noire date de 1997.

Geraldine Palmer Montage

C’est en 1953 qu’elle épouse l’ingénieur en mécanique (McGill) Peter Palmer. L’acquisition de la propriété du lac Clair s’est faite l’année suivante. Elle dit avoir eu le coup de foudre lorsqu’elle s’est rendue au chalet la première fois. Et ce même sans l’avoir visité. Le beau jardin anglais y était pour quelque chose! En 1966 ils ont vendu la maison du West Island et se sont définitivement installés à Dunany, un lieu et une communauté  qu’ils ont aimé durant les 50 années qui ont suivi.

Geraldine adorait le jardinage. Lorsque les enfants ont grandi, elle s’est aussi mise au golf et au curling, deux activités que Peter adorait. C’est ainsi qu’elle a assumé pendant quatre ans la présidence de la section féminine du Country Club de Dunany et fait un grande contribution au succès de l’Interclub des Laurentides. Croyez le ou non, à 79 ans, elle a réussi un trou d’un coup. Elle s’est dite quelque peu embarrassée car elle avait utilisé son driver! Au curling, elle s’est rendue jusqu’au championnat provincial.

Peter and Geraldine Palmer

Peter and Geraldine Palmer

Le couple Palmer a fait une extraordinaire contribution au développement de notre merveilleuse communauté aussi bien à l’Association des résidents que Peter a présidée de 1971 à 1973, qu’au Country Club de Dunany aujourd’hui présidé par leur fille Lynn.

Je suis certain que toute la communauté se joint à nous pour offrir nos plus sincères condoléances à Lynn, Tom, Robin, Peter et tous les membres de cette belle famille. Une célébration de la vie de Géraldine aura lieu l’été prochain  ici à Dunany.

Pour honorer sa mémoire, des dons peuvent être faits au Country Club de Dunany/Fonds du Centenaire via le site Web du Club en cliquant ici .Si vous préférez, faire parvenir votre contribution par chèque, adressez-le au Country Club de Dunany a/s Diana Minty, 2053 chemin Dunany, Wentworth, QC J8H 0B5

 

Les castors sur nos lacs: l’état des lieux.

16 October 2015

Le sujet de l’heure à Dunany cet automne, c’est les castors.

Des castors sur Curran! Des castors sur le lac Clair! Des castors sur Boyd! Cela n’a rien de surprenant car c’est le temps de l’année où les castors sont les plus actifs. Ils se préparent pour l’hiver. C’est ainsi qu’ils coupent des arbres et des arbustes pour construire leurs abris. À la fin de l’été, ils étaient particulièrement actifs au lac Clair. Ils ont coupé des aulnes sur ma rive pour aller se construire un abri de l’autre côté du lac. L’action se déroule maintenant au lac Curran où ils affectionnent particulièrement les bouleaux!

beaver-trapping

C’est ainsi que notre trappeur Marcel Gauthier a été particulièrement actif ces derniers temps. Il en a capturé une bonne demie-douzaine mais il sait qu’il en reste encore quelques uns. L’objectif est qu’il n’en reste plus sur nos lacs le 1er novembre. Il se propose aussi d’éliminer le nouveau barrage construit pas les castors sur le lac Boyd dans les prochains jours. Au lac Black, les castors se sont manifestés au début de l’été et la situation a été réglée.

Je vous informe en passant que notre trappeur respecte scrupuleusement les lois et règlement en vigueur au Québec.

Plusieurs d’entre vous ont eu l’occasion de le rencontrer et il m ‘a demandé de vous remercier pour l’accueil chaleureux et la collaboration que vous lui avez offerts. Cette collaboration est essentielle pour s’assurer que tout se déroule sans incident et que vos animaux de compagnie ne soient pas blessés dans le processus de capture.

Enfin, le grillage à poule peut constituer une bonne protection pour les arbres que vous tenez à protéger. Si vous utilisez cette méthode, procurez-vous du grillage robuste de 1 pouce carré.

Si vous désirez des informations plus pointues, écrivez-moi ou rejoignez moi par téléphone.

 

Magnifique huard sur le lac Black. Regardez!

8 September 2015

Lors du récent concours pour choisir l’oiseau emblématique de Dunany, plusieurs d’entre vous ont choisi le huard qui s’est d’ailleurs classé deuxième. Ce n’est pas surprenant car cet oiseau que l’on voit et entend durant toute la belle saison fait partie de nos vies. Surtout lorsqu’on entend son chant lugubre en pleine nuit.

Ce court vidéo a été réalisé par John Parsons du lac Black. Il a gracieusement accepté de le partager avec vous tous de facon à ce que vous puissiez le visionner lorsque, durant la saison froide, vous aurez les blues de Dunany!

 

 

Merci John.

 

 

Une vue sous-marine du lac Black. Visionnez!

26 August 2015

Si vous avez assisté à nos dernières assemblées générales vous avez entendu parler de l’utriculaire pourpre au lac Black, Purple Bladderwort en anglais. L’Utricularia purpurea est une plante carnivore qu’on retrouve dans plusieurs plans d’eau dans l’est de l’Amérique du nord mais plus rarement dans les Laurentides. Lorsqu’il y en a beaucoup, c’est gênant mais cette plante est inoffensive.

Vous allez maintenant découvrir à quoi elle ressemble sous l’eau grâce à ce court montage vidéo tourné dans la section est du lac Black l’été dernier par le Dr. Richard Carigran de l’université de Montréal et grand spécialiste des lacs au Québec. Il est aussi un membre actif du GRIL (Groupe de recherche inter universitaire en limnologie)

Sur le montage, vous verrez apparaitre les noms des plantes en ordre d’entrée en scène. D’abord la Vallisnérie américaine, puis la Brasénie de Schreber, le Potamot à large feuilles et enfin l’Utriculaire pourpre. Puis, en fin de programme, une valse des plantes précédemment citées et du Potamot émergé pour clore le programme. On retrouve toutes ces plantes, à l’exception de l’utriculaire pourpre, dans chacun de nos lacs.

On ne sait pas depuis combien de temps cette plante habite le lac Black. Sûrement des décennies. Peut-être même des siècles. Notre spécialiste nous met en garde contre toute intervention humaine à ce moment-ci. Il nous suggère plutôt d’en suivre attentivement l’évolution et il sera là pour nous conseiller si la situation évolue.

 

Un premier Triathlon à Dunany dont on se souviendra

7 August 2015

Le temps était beau; l’enthousiasme y était et les résultats furent impressionnants. Pas moins de 54 résidents ont participé à ce premier triathlon rendu possible grâce à une foule de volontaires. Merci aux Burk, tout particulièrement à Dianne, qui y ont mis tout leur cœur et  en ont fait un si grand succès.

Dunany Triathlon 2015

La journée a débuté par une traversée du lac Curran à la nage suivie d’une randonnée à bicyclette à travers le Glen puis d’une course autour du lac où les participants ont du y affronter leurs limites.

La journée s’est terminée par un BBQ pour y célébrer non seulement les succès des athlètes mais aussi la levée de fonds pour venir en aide à une communauté éthiopienne et ses 400 étudiants.

Comme l’a écrit Dianne, non seulement nous développons  notre esprit communautaire mais nous aidons une autre communauté à offrir des opportunités à ses 400 étudiants.

Le Triathlon de Dunany – nage, vélo, course à pied – Construisons une école!

 

 

AGA 2015: L’ARD rend hommage à Rod Armstrong et salue son nouveau président John Rivière

14 July 2015

Comme en témoignent ces photos, votre association se porte dangereusement bien. Ces photos ont été prises lors de l’AGA du 12 juillet qui a attiré plus de 70 résidents par une belle et chaude journée d’été.

Nos lacs sont en santé. La pêche est bonne. Les castors vont rencontrer leur maitre. Mais notre route principale est en piteux été. On y travaille!

Nous avons donc de bonnes raisons de nous réjouir. Cette année, la place d’honneur était réservée à Rod Armstrong.

2015 AGM.jpg

2015 AGM.jpg

 

Le sourire qu’affiche Rod Armstrong en recevant la plaque du président Robert Percy est éloquent. Il en va de même de la famille Armstrong présente à la réunion tandis que notre nouveau président John Rivière partage avec enthousiasme sont amour pour Dunany. Cliquez sur les photos pour les agrandir!

En 2013, l’ARD a rendu hommage à Jim. Cete fois, c’était au tour de son frère Rod qui a rendu d’immenses services à la communauté de Dunany tant par sa participation au CA du Club de Golf que celui de l’ARD où il a siégé durant de nombreuses années. Il était président de l’association lors de la crise des algues  au lac Clair en 1999. Il a alors fait preuve de leadership et de détermination. Avec quelques collègues, il a pris la situation en main. Après inspection, on a découvert que le quart des installations septiques étaient défectueuses. Grâce a lui, le problème a été corrigé si bien qu’aujourd’hui le lac est en excellente santé. On doit beaucoup à Rod. Il mérite vraiement cet honneur pour tout ce qu’il a accompli au cours de années.

Si vous voulez en savoir plus sur les programmes et activités de l’ARD allez à l’onglet Activités sur le site et faites vos choix. Voici quand même une courte mise à jour d’une couple de dossiers.

 

Nos lacs. Le climat change. Depuis quelques années, il pleut beaucoup plus qu’autrefois. D’où l’importance de bandes riveraines costaudes capables d’absorber beaucoup de nutriments avant qu’ils ne rejoignent le lac. L’entretien régulier des fosses septiques est capital. Aujourd’hui, certaines entreprises comme Sani Nord nettoient les fosses et y remettent ensuite, après filtration, la partie liquide qui contient les bactéries nécessaires à la décomposition des déchets. C’est une méthode recommandable. Enfin, nous assurons un suivi de la situation relative à l’utriculaire pourpre au lac Black avec le Dr. Richard Carigran de l’Université de Montréal qui reviendra nous voir lors de la floraison.

 Les castors. Notre nouveau trappeur Marcel Gauthier évalue à environ 25 le nombre de castors dans l’environ immédiat de nos lacs. Il a la situation bien en main et s’assurera que ces valeureux animaux n’endommagent pas nos propriétés.

 

Enfin, le CA de l’ARD est heureux d’annoncer l’arrivée de Bonnie Swaine du Lac Boyd. Bienvenue Bonnie et grands mercis à France Jobin qui quitte le conseil mais qui continuera à assumer avec passion et détermination la responsabilité du membership.

 

Ah oui, j’oubliais. Allez donc faire un tour sur le Babillard!